Listing actualités
  • Publié le : 7 février 2019

Le poisson fait partie intégrante de notre alimentation. Malheureusement, les ressources halieutiques sont actuellement très, voire trop exploitées. Malgré cela, il est impossible d’éliminer le poisson de notre alimentation. C’est pourquoi il est nécessaire de connaître les poissons qui peuvent être consommés sur le long terme sans que cela n’ait de répercussions sur les ressources maritimes.

L’églefin ou haddock

L’églefin ou melanogrammus aeglefinus appartient à la famille des gadidés. Il est aussi appelé ânon et plus connu sous le nom de haddock qui est une désignation de l’églefin préparé, salé puis fumé.

L’églefin est caractérisé comme étant une espèce non menacée puisque son stock est même en surabondance dans la région de l’Atlantique Nord. On le retrouve également en abondance sur les côtes de la Norvège centrale. Il se nourrit de vers, de mollusques, de crustacés, mais aussi des petits poissons. Par ailleurs, la pêche de ce type de poisson fait foi à des mesures de conservation durable.

Malgré son abondance, le taux de capture est limité. D’après le CIEM (Conseil International de l’Exploration de la Mer), le stock d’églefin de la mer du Nord ne fait pas partie de la sécurité biologique du stock. Enfin, celui des Islandais est actuellement exploité, mais de façon durable.

Comment gérer la consommation de poisson et préserver les ressources ?

Pour pouvoir continuer à consommer du poisson tout en préservant les océans, il faut savoir le consommer avec modération en privilégiant certains labels, mais aussi savoir varier sa consommation. En France, le saumon et le cabillaud constituent 50 % des poissons les plus consommés. Or, les poissons des grands fonds comme le cabillaud, l’empereur, le thon rouge, le thon tropical et le requin sont les plus menacés.

Il faut donc accorder une importance aux différents labels comme le label MSC (Marine Stewardship Council) qui garantit une pêche durable en respectant les stocks.

Le label Artysanal désigne les produits issus d’une pêche artisanale, et garantit le moindre risque sur l’épuisement des ressources.

Ainsi, choisir des produits comportant un label est une manière de préserver les ressources.

Il est également important de privilégier les poissons qui pêchés à la ligne, car il s’agit d’une pêche plus éthique. Il est possible de se référer à la taille des poissons, car il existe une taille minimale recommandée pour la consommation.

Enfin, il est important de prendre en compte d’autres critères pour bien choisir votre poisson.

Il existe un conso guide basée sur un code couleur inscrit sur les étiquettes pour guider les consommateurs dans leur consommation et les alerter sur la qualité et l’abondance des poissons.

Chez Lysi France, tous nos produits sont issus de stocks de poisson pêchés de manière durable. De plus, nous adhérons au programme Iceland Responsible Fisherie qui vise à respecter une politique de pêche responsable et durable.