Listing actualités
  • Publié le : 10 août 2018
acides gras insaturés

Pour vivre, le corps humain a besoin de matières grasses. Celles-ci fournissent de l’énergie et contribuent à la régulation de la température corporelle. Elles favorisent également la croissance et soutiennent le bon fonctionnement des cellules. Il existe essentiellement deux types de graisses : les graisses saturées et les graisses insaturées.

Provenant du règne animal, les acides gras saturés peuvent être néfastes pour la santé, car ils augmentent le taux de cholestérol dans le sang. Les acides gras insaturés, à l’inverse, ont un effet bénéfique sur l’organisme. Ils peuvent être monoinsaturés ou polyinsaturés.

Des molécules différentes

Pour maintenir un taux normal de cholestérol présent dans le sang, les spécialistes de la santé préconisent de substituer les acides gras saturés par des graisses insaturées. Ces dernières peuvent, en effet, réduire de manière significative le risque de maladies cardio-vasculaires.

Du point de vue chimique, les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés diffèrent par des liaisons entre les atomes de carbone. Les molécules de graisses monoinsaturées ne comportent qu’une seule liaison insaturée dans la molécule (double liaison) tandis que les molécules de graisses polyinsaturées en ont plusieurs. Cette disparité chimique aura des effets légèrement différents sur le corps.

Où trouve-t-on les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés ?

Appelés également oméga 9, les acides gras monoinsaturés se trouvent en grande quantité dans l’huile d’olive et dans l’huile de sésame. Les arachides et les avocats en renferment également de bonnes quantités. Vous pourrez également trouver les acides gras monoinsaturés dans les fruits à coque comme les amandes, les noisettes, les arachides, les noix de macadamia, les noix de pécan, etc.

Les acides gras polyinsaturés peuvent être divisés en deux : les oméga 3 (DHA, ALA et EPA) et les oméga 6 (comme l’acide linoléique). Vous trouverez une quantité suffisante d’acides gras du type oméga 3 (EPA et DHA) dans les poissons gras comme le hareng, le saumon, les sardines, le maquereau, la truite, etc. Les oméga 3 de type ALA se trouvent dans les graines de chia, les graines et l’huile de lin, etc.

Les graisses de type oméga 6, quant à eux, se trouvent dans les aliments à base de plantes comme les fruits à coque, les huiles végétales, les graines, etc. Notons que les lipides monoinsaturés et les lipides polyinsaturés ont des effets bénéfiques reconnus sur la fonction cardiovasculaire.