Listing actualités
  • Publié le : 24 mai 2018
hyperactivité

Un enfant hyperactif va éprouver des difficultés à se tenir tranquille. En classe, il ne manque pas de perturber ses amis et parfois même l’enseignant. L’hyperactivité est un trouble comportemental. Des remèdes à base d’alimentation très simples peuvent aider à faire disparaître les symptômes.

Caractéristiques de l’hyperactivité chez l’enfant

Tout d’abord, il faut savoir qu’un enfant qui bouge beaucoup n’est pas toujours hyperactif. Si ce dernier est autant actif physiquement qu’intellectuellement, c’est tout à fait normal. S’il ne bouge pas, ne réagit pas ou ne se manifeste pas, c’est dans ce cas qu’il faut s’inquiéter. Donc, l’hyperactivité n’est pas facile à détecter chez l’enfant, et il est inutile de dramatiser au point de lui donner un médicament psychothérapeutique. Il existe d’autres méthodes plus efficaces et moins radicales. Parmi celles-ci, citons l’oméga 3.

Les symptômes de l’hyperactivité se manifestent au quotidien par une non-maîtrise de soi, une impossibilité à rester en place et des excès d’agressivité. Par conséquence, l’enfant éprouvera des difficultés à se lier d’amitié avec les autres. Il peut être, dans ce cas, nécessaire de consulter un médecin spécialiste qui saura identifier le niveau d’hyperactivité de l’enfant et s’il souffre du TDAH (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité).

Il existe plusieurs traitements médicaux, mais ces substances pharmaceutiques sont généralement composées de produits chimiques qui agissent comme stimulants du système nerveux sans supprimer définitivement les symptômes. Alors pourquoi ne pas adopter une thérapie douce et naturelle et opter pour une alimentation équilibrée ? En effet, plusieurs études ont démontré que les enfants qui souffraient d’hyperactivité présentaient une déficience en oméga 3 et une alimentation trop riche en sucres, en additifs et colorants.

Les oméga 3, une solution efficace pour lutter contre les enfants hyperactifs

Plusieurs spécialistes, ont démontré un lien entre la nutrition et hyperactivité et plus précisément entre carence en acide gras essentiels et comportement hyperactif. En effet, des études cliniques ont mis en évidence qu’une supplémentation en oméga 3 permettrait d’améliorer la capacité de concentration chez l’enfant et de diminuer l’impulsivité. Sous forme naturelle, dans les aliments riches en acides gras ou en compléments alimentaires, l’oméga 3 va contribuer au développement de ses capacités cérébrales. Il va également aider à lutter contre le stress et l’insomnie. Les troubles liés à l’hyperactivité s’atténueront progressivement.

Dans l’alimentation, les acides gras sont présents notamment dans les poissons gras tels que le saumon, sardines, maquereaux et harengs. Ceux-ci apportent tous les composants nécessaires à un bon développement cérébral. D’autres aliments peuvent également contenir une grande quantité d’oméga 3 comme les noix, les graines de lin ou encore les légumes verts.

Un traitement par un régime alimentaire riche en acide gras essentiels à l’avantage de ne présenter aucun effet secondaire, ce qui n’est pas le cas des solutions médicamenteuses. Toutefois, il est important de respecter les doses prescrites dans le cas de prise de compléments alimentaires et de consulter un spécialiste.

Tags: